Simili-Marion Montaigne toi même !

J’ai pris un pari avec Guillaum, nous déguiser en pingouin et en poule pour parler de Foucault (Michel Foucault, le vrai, pas celui qui fait des recherches avec des pendules, arnaqueur !)

Vous pouvez allez voir la note de guillaum en cliquant sur l’image, moi je me met au boulot !

La suite dans le blog (suspense, suspense !)

Publicités

Podcast France Inter

Car oui, même Brigitte Patient le dit : Je suis une star

Le podcast France Inter, où vous pourrez écouter ma charmante voix mal à l’aise, c’est par ICI

4 minutes à commencer tous mes débuts de phrase par « euuuuuuuh » et la désagréable sensation que malgré des années de brimades scolaires, je n’ai pas réussi à me défaire de mes tics de langages (c’est HYPER chiant). En tout cas, c’était rigolo, merci France Inter, merci Brigitte Patient, oui, je sais, je suis une coincée de la discussion (c’est pour ça que j’ai un blog) mais ça m’a fait plaisir de participer à un bout de votre émission.

Merci aux proches qui se sont collés dans leur cuisine glaciale, sans la lumière pour pouvoir m’écouter avant de retourner se coucher !

Bisous

Ps : et si j’avais dis…

La volaille, les oiseaux et le Vietnam

Update : On m’a signalé que mes couleurs étaient un peu fadasses, voir illisible, j’ai tout passé en noir, mon pigeon a perdu ses belles couleurs mais maintenant, c’est lisible ! Also, il paraît que mon template wordpress est casse pied pour les messages, je reprécise que vous devez remonter en haut de l’article (rhhhaaaa MON DIEU RUPTURE DE TENDON DU DOIGT !) si vous souhaitez laisser un message, désolé pour ça, j’aimais ce template peu importe ses défauts. 🙂


Merci Monsieur qui m’a posé la question !

La notion espace public / espace privé à Hanoi

Oui, je sais, j’ai été particulièrement malpolie, j’étais en vieux calebard troué, pas lavée, et franchement mal à l’aise. Je le croise tous les jours, j’ai découvert qu’en fait, il travaillait en bas de chez moi, j’ai honte mais après tout, c’est pas une raison pour se croire dans un cyber-café, la barrière de la langue n’est pas une excuse pour faire ta vie chez les gens ! C’est vrai qu’au Vietnam, la notion espace public / privé est très loin d’être la même qu’en France, les boutiques donnent sur la rue et sont aussi des salons ou des chambres à coucher. Du fait de leur passé communiste, ils sont encore dans une logique de partage, plutôt que dans une logique d’individualité, parfois c’est chouette, parfois c’est chiant !

Je suis une star

Wouuuuuuuuuuuuuu !

J’ai été contactée par France Inter pour participer à un petit (très petit) bout d’émission, sur la matinale. Je serais donc dans l’émission Un jour tout neuf, le lundi 28 novembre, de 5h à 6h (mais je passe vers 5h10, quelque chose comme ça), oui je sais, c’est l’heure des éboueurs et des infirmières, mais peut importe. Donc, je vais être interviewée par Mme Brigitte Patient sur ma vie d’expatriée à Hanoi, 4 minutes très très palpitantes qui vont vous faire découvrir un monde fabuleux de motos qui puent et de poules citadines, amazing je vous dis !

La grande classe…

Motorbike helmet in Vietnam / Les casques de moto au Vietnam


Now, imagine you… Riding a beautiful motorbike, only you and the road, no rules, just wind in your face and freedom in your heart. The sun shining but, suddenly, a fucking chicken crosses the road ahead, you’re a poultry lovers, you can’t crush it, you try to avoid it, but it’s too late. You brake and lose control. You hit the ground, your face gently scratching the asphalt. Kindly, the ckicken runs to the side of the road, like that you have more space to sprawled all over. What will happened next with a vietnamese motorbike helmet ? / Maintenant, imaginez vous… Chevauchant une magnifique moto, juste vous et la route, pas de règles, le vent dans la face et la liberté dans le coeur. Le soleil brille mais, soudainement, un putain de poulet traverse la route devant vous, vous êtes un amoureux des volailles, vous ne pouvez pas l’écraser, vous essayez de l’éviter, mais c’est trop tard. Vous freinez et vous perdez le contrôle. Vous heurtez le sol, votre visage égratignant délicatement la route. Avec gentillesse, le poulet court sur le côté de la route pour vous laisser plus d’espace pour vous vautrer tout partout partout. Qu’arrivera t-il ensuite avec un casque de moto Vietnamien ?