Rencontre du troisième type (avec un nez refait)

Non, puriste du cinéma, ne me frappez pas !

Oui, je n’aime pas l’Odyssée de l’espace, il y a de belles images, c’est vachement moderne, il y a de la magnifique musique, mais… Mais ce foutu film m’angoisse ! Et même en ayant a possibilité d’interpréter librement ce que je vois (parce que c’est tout sauf un film qui vous mâche le boulot), je n’arrive juste pas à en saisir le sens caché. Un jour, j’avais 6 ou 7 ans, et un adulte sympa a voulu m’expliquer ce qu’est la notion d’infini parce que la question ne m’était jamais venue en tête d’elle même…

J’ai passé une semaine à chialer dans mon lit toutes les nuits parce que ça me collait une trouille bleue…

L’Odyssée de l’espace me fait le même effet…

L’art de ramper à l’usage des courtisans par le baron d’Holbach

Cliquez sur l’image pour l’agrandir !

Je sais, je sais, j’ai fais des yeux phalliques à la Spongiculture, je trouvais que ça collais bien au sujet… Et c’est jouissif à dessiner, si si. Pour ceux qui voudraient acheter le livre ou se renseigner un peu plus (ahah vicieux !) , c’est par ici

(Pour ceux qui voudraient savoir où partir au nord du Vietnam sans croiser un touriste, vous avez un petit message auquel j’ai répondu dans la rubrique « contactez moi » avec des infos sur les trucs à faire pour pas croiser un touriste !)

Michel Foucault, les pingouins et la philosophie

Cliquez sur l’image pour l’agrandir (désolé le template wordpress m’emmerde sur les tailles…)

Voilà, suite à un pari avec Guillaum, je parle de Foucault le philosophe en tenue de pingouin pendant que lui parle de Foucault l’inventeur méconnu en tenue de poule > ICI.

Merci Guillaum, je me suis bien marrée à faire ça !

Simili-Marion Montaigne toi même !

J’ai pris un pari avec Guillaum, nous déguiser en pingouin et en poule pour parler de Foucault (Michel Foucault, le vrai, pas celui qui fait des recherches avec des pendules, arnaqueur !)

Vous pouvez allez voir la note de guillaum en cliquant sur l’image, moi je me met au boulot !

La suite dans le blog (suspense, suspense !)

Podcast France Inter

Car oui, même Brigitte Patient le dit : Je suis une star

Le podcast France Inter, où vous pourrez écouter ma charmante voix mal à l’aise, c’est par ICI

4 minutes à commencer tous mes débuts de phrase par « euuuuuuuh » et la désagréable sensation que malgré des années de brimades scolaires, je n’ai pas réussi à me défaire de mes tics de langages (c’est HYPER chiant). En tout cas, c’était rigolo, merci France Inter, merci Brigitte Patient, oui, je sais, je suis une coincée de la discussion (c’est pour ça que j’ai un blog) mais ça m’a fait plaisir de participer à un bout de votre émission.

Merci aux proches qui se sont collés dans leur cuisine glaciale, sans la lumière pour pouvoir m’écouter avant de retourner se coucher !

Bisous

Ps : et si j’avais dis…

La volaille, les oiseaux et le Vietnam

Update : On m’a signalé que mes couleurs étaient un peu fadasses, voir illisible, j’ai tout passé en noir, mon pigeon a perdu ses belles couleurs mais maintenant, c’est lisible ! Also, il paraît que mon template wordpress est casse pied pour les messages, je reprécise que vous devez remonter en haut de l’article (rhhhaaaa MON DIEU RUPTURE DE TENDON DU DOIGT !) si vous souhaitez laisser un message, désolé pour ça, j’aimais ce template peu importe ses défauts. 🙂


Merci Monsieur qui m’a posé la question !